jeudi 18 septembre 2014   
accueil > La SAF et vous > Lettre Internet




Contact SAF
Tél. : 01 44 53 15 15
saf(a)saf.asso.fr




Lettre Internet
facebook
VENDREDI 12 SEPTEMBRE 2014
Lettre saf agr'iDées n°571
UNE IDÉE, UN POINT DE VUE
L'alimentation : un "savoir à protéger"

A l'heure où la question écologique suscite le débat sur les nombreuses dérives de notre évolution socio-industrielle, le monde de l'alimentation, par ses pertes de repères, s'interroge sur les mêmes phénomènes d'excès incontrôlés préjudiciables au bien-être de l'Homme.

Paradoxalement, et contrairement au précepte du proverbe français, « l’abondance de biens nuirait » ainsi à l'équilibre alimentaire et à la santé des populations bien nanties. Des privations de nourriture traumatisantes des années de guerre à l'épanouissement dans la consommation débridée des années 70/80, nous serions aujourd'hui tombés dans des comportements irrationnels d'excès. Abandonnant ainsi les bienfaits de notre culture française de la table, pourtant si reconnue, nous cèderions à des pratiques compulsives déraisonnables et facteurs de risques sanitaires.

C'est dans ce contexte de doutes que le plaisir de l'alimentation glisse progressivement vers la préoccupation de nutrition contrôlée et que les ambitions de la filière alimentaire se conjuguent avec les exigences d'un dialogue permanent et la volonté de régulation du monde de la santé.


Notre think tank saf agr'iDées, par sa vocation même, "Réfléchir pour Agir", se penche intensément sur ce sujet de société. Après un récent "agr'iDébat" sur la culture alimentaire des jeunes, il organise le 23 septembre prochain un "saf agr'iDay" sur l'alimentation intitulé "Conduite imposée ou bonne conduite ?"


Sachons écouter les intervenants de sensibilités différentes sur ces thèmes de fond et d'actualité : professionnels de la Filière, de la Santé, de la Famille et de l'Enseignement, responsables de collectivités locales, de France et d'Europe. Sachons avec eux nous poser les bonnes questions pour mieux nous forger une conviction : un savoir-faire alimentaire à réguler par l'information ou un savoir être à protéger par l'éducation ?


Gérard LALOI est administrateur de saf agr’iDées


Réagissez à cet édito...


Vos réactions à cet édito…

Pour « liker » ou « twitter » cet édito, cliquezici!


AGENDA
saf agr'iDay le 23 septembre 2014 : Alimentation : conduite imposée ou bonne conduite ?

Alimentation:

Conduite imposée ou bonne conduite ?

Mardi 23 septembre 2014

9h00-17h00

Evénement ouvert à tous



saf agr'iDées organise une journée entière de débats sur le thème de l'information et de la responsabilisation du consommateur en matière d'alimentation.

Ce colloque sera l'occasion de dresser aux côtés de nos nombreux intervenants un état des lieux et des pistes d'actions effectives, au-delà des bonnes intentions...

INSCRIVEZ-VOUS !


A suivre en direct sur Twitter : #agriD ; #alimentation#etiquetage



4ème colloque des biotechnologies végétales AFBV-saf agr'iDées : Les biotechnologies au service de l'agro-écologie

Les biotechnologies au service de l’agro-écologie

Jeudi 2 octobre 2014

9h00-17h45

Inscription obligatoire


 


saf agr'iDébat le 14 octobre : La biodiversité : une affaire scientifique ?

En raison de la modification du calendrier législatif sur la loi biodiversité, ce débat est reporté.



saf agr'iDébat le 4 novembre 2014 : Finance participative et agriculture : quelles révolutions ?

Thématique : Gestion de l'entreprise agricole

Finance participative et agriculture : 

quelles révolutions ?

Evénement uniquement réservé aux adhérents à jour de cotisation


La loi économie sociale et solidaire a été publiée le 1er août. Elle apporte notamment un nouveau cadre législatif pour le développement du financement participatif. Les fonds levés par ce mode de financement ont doublé en un an... L’agriculture ne doit pas passer à côté !

Ces échanges seront introduits par les interventions de :

  • Benjamin LE PENDEVEN, chercheur en finance et innovation au CNAM
  • Thibault CUENOUD, président de la plateforme de financement participatif de la région Poitou Charentes
  • Jean-Baptiste GALLOO, chef d’entreprise agricole adepte du crowdfunding

FOCUS
Les publications récentes de saf agr'iDées

A l’occasion de cette première lettre de la rentrée, nous vous rappelons les publications récentes de notre think tank :

La « think communication commence maintenant ! »

Les communicants ne sont plus ce qu'ils étaient et se désespèrent en voyant que leurs efforts pour rendre intelligible un message sont le plus souvent mis en échec par ce démon numérique qui démultiplie les voies d'accès et les formes de critiques possibles à partir d’une même information…
Tribune publiée par Marie-Laure Hustache, Responsable Communication, le 18 juillet 2014.

 

Reconnaissons que toutes les professions contribuent à l’ESS !

La loi relative à l’économie sociale et solidaire (ESS), publiée au Journal officiel du 1er août 2014, dresse la liste des activités et des entreprises qui peuvent adhérer au secteur de l’ESS, et donc bénéficier d’accompagnements et de financements spécifiques. Seules sont concernées les mutuelles, les fondations, les associations, les coopératives et les sociétés commerciales…
Tribune publiée par Sophie Lange, Responsable Gestion de l’entreprise agricole, le 1er août 2014


Catastrophes climatiques, il faut des assurances innovantes

Patrick Ferrère, le Délégué du think tank saf agr'iDées considère que la conjonction de la crise économique et des crises climatiques oblige le système des assurances agricoles à se renouveler en profondeur…
Tribune publiée le 13 août 2014 dans Le Figaro.

 

“Ländervergleich. Was verbindet, was trennt?”

Article de Marie-Cécile Hénard, Responsable innovations et marchés, sur les agricultures Française et Allemande publié dans le dernier numéro de la revue de la DLG (German Agricultural Society).


Les nouveaux responsables européens des questions agricoles, énergétiques et environnementales

Jean-Claude Juncker a présenté, mercredi 10 septembre, son « collège » de 26 commissaires, un par Etat membre. Pierre Moscovici a été nommé aux affaires économiques et monétaires.

Voici une courte présentation des commissaires chargés des affaires agricoles, énergétiques et environnementales

Nom

Fonction

Pays

Parti politique

Anciennes fonctions

Miguel ARIAS CANETE

Chargé du Climat et de l’énergie

Espagne

Parti Populaire

Ancien ministre de l’agriculture des gouvernements Aznar et Rojoy, ancien député européen

Vytenis ANDRIUKAITIS

Chargé de la Santé et de la sécurité alimentaire

Lituanie

Parti Social-Démocrate

Ancien ministre de la Santé

Phil HOGAN

Chargé de l’agriculture et du développement rural

Irlande

Fine Gael

Ancien ministre de l’environnement, ancien ministre des finances. Ancien porte-parole du Fine Gael

Karmeru VELLA

Chargé de l’environnement, les affaires maritimes et la pêche

Malte

Parti Laburista

Ancien ministre du tourisme

Le collège de Commissaires sera soumis au vote d’approbation du Parlement européen en octobre prochain et si elle est approuvée, la nouvelle Commission prendra ses fonctions le 1er novembre 2014. © C.V. / saf agr’iDées


SAF AGR'IDÉES ET VOUS
Composition du nouveau Bureau de notre think tank

Président

Laurent Klein, Chef d’entreprise agricole


Vice-Présidents

Jean-Baptiste Millard, Avocat

Patrick Van Damme, Directeur

Charles Meaudre, Chef d’entreprise agricole

Christoph Büren, Chef d’entreprise agricole


Secrétaire Général

Damien Bonduelle, Gérant de sociétés agricoles


Trésorier
Michel Crespel, Chef d’entreprise agricole

Membre du Bureau

Patrick Durand, Chef d’entreprise agricole

BRÈVES
L’interdiction française de mise en culture de maïs MON 810 n’est pas justifiée selon l’EFSA

Le 1eraoût 2014, l’EFSA (Autorité européenne de sécurité alimentaire), a publié une déclaration relative à l’interdiction française de culture de ce maïs résistant à un ravageur et cultivé dans l’Union européenne sur 150000 ha environ.A la demande de la Commission européenne, l’EFSA a évalué la documentation présentée par la France pour justifier la mesure d’urgence interdisant la culture du maïs MON 810 sur le territoire national. Ni les publications scientifiques citées dans le rapport des autorités françaises relatives au maïs MON 810 ni les arguments mis en avant par la France ne révèlent de nouvelles informations qui invalideraient les conclusions de l’évaluation des risques ou les recommandations de gestion des risques précédemment fournies par le groupe scientifique de l’AESA sur les OGM. Par conséquent, l’AESA considère que les conclusions sur l’évaluation des risques et les recommandations de gestion des risques relatives au maïs MON 810 déjà indiquées par le groupe scientifique sur les OGM demeurent valides et applicables.

L’EFSA conclut que, sur la base de la documentation fournie par la France, il n’existe pas de preuve scientifique spécifique, ni en termes de risque sanitaire pour les humains ou les animaux, ni en termes de risque environnemental, qui appuierait l’adoption de quelque mesure d’urgence concernant la culture du maïs MON 810 au titre de l’article 34 de la Réglementation 1829/2003/CE. Cet article précise qu’il est possible de prendre des mesures d’urgence en cas de risque sérieux pour la santé humaine ou animale, ou pour l’environnement. © M-C.H. / saf agr’iDées


La commercialisation des assurances fourrages approche

Une assurance fourrages sera prête à être commercialisée en 2016 ou 2017 auprès des producteurs de prairies et de légumineuses, cultures exclues de l’assurance récoltes. Pacifica met au point ce produit d’assurance depuis l’appel à projets lancé par le ministère de l’Agriculture en 2009. Assureurs et agriculteurs attendent de savoir si les pouvoirs publics prendront en charge une partie de ces primes d’assurance, comme c’est le cas en grandes cultures et viticulture.

Pacifica a testé le produit auprès de 200 entreprises agricoles, l’aspect technique est rodé. L’indemnité serait évaluée non pas par un expert se déplaçant sur le site de production, mais à partir d’un indice de pousse communal évalué par satellite et comparé avec un historique remontant à 2003. La production manquante serait ensuite couverte à hauteur de son coût de substitution.

L’assurance fera partie des prochains sujets de travail au ministère, après l’adoption de la loi d’avenir prévue en septembre. Il est en effet question d’élargir le déploiement des assurances récoltes avec la mise en place d’un contrat socle commun aux assurances cultures et fourrages. © S.L. / saf agr’iDées


Pays de l’OCDE : des soutiens directs en baisse et de moins en moins liées à la production

L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) est une organisation internationale de référence dans le monde entier, à tendance libérale, et qui comprend 34 pays, parmi les plus avancés et les pays émergents, dont la France et la plupart des Etats membres de l’Union européenne. Le rapport Politiques agricoles: suivi et évaluation 2014 – pays de l’OCDE, qui vient de sortir, constate que les aides directes à la production agricole dans ces pays membres de l’OCDE demeurent élevée: 194 milliards € en 2013. Ces aides sont souvent pointées par les pays en développement comme une entrave à leur propre développement économique, dans des instances internationales telles que l’Organisation mondiale du commerce (OMC). 

Pourtant, ce rapport constate une baisse significative de ces aides directes à la production agricole: leur niveau est passé de 37% des recettes agricoles brutes de ces pays dans les années 1980 à 18% en 2013. Ces moyennes cachent d’importantes variations de 3% à 60% selon les pays considérés. L’OCDE constate que le soutien accordé à l’agriculture dans ses pays membres fausse de moins en moins les marchés et transfère des revenus aux ménages agricoles avec une efficacité croissante. Cependant, l’organisation regrette que les financements publics et les priorités énoncées par les gouvernements (améliorer la productivité, la durabilité et la rentabilité) ne soient pas toujours en phase. Ainsi, l’OCDE recommande de «mettre davantage l’accent sur l’innovation pour accroître durablement la productivité de l’agriculture et sa visibilité, et renforcer sa capacité à s’adapter aux évolutions des marchés, de la disponibilité des ressources naturelles et des opportunités économiques». © M-C.H. / saf agr’iDées

ANALYSES
« Projet de loi biodiversité : fin du mythe de Prométhée, résurgence du mythe de Gaïa »
Le projet de loi biodiversité n° 1847 enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 26 mars 2014 a fait l’objet d’une première discussion devant la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire fin juin 2014. Le texte de la commission représente pour l’instant le seul texte de référence valable en attendant le passage de ce texte devant l’Assemblée nationale, peut-être en décembre 2014. Ce texte sera bien entendu amendé et donc modifié d’ici son adoption finale (...) © C.H.Z. / saf agr’iDées

FranceAgriMer : un soutien à l’activité économique des filières pour une meilleure compétitivité, notamment à l’export

Le rapport d’activité 2013 de FranceAgriMer qui vient de paraître souligne les principaux axes stratégiques de l’établissement, et met notamment l’accent sur son rôle d’aide aux acteurs économiques français dans leurs démarches à l’exportation (…) © M-C.H. / saf agr’iDées


Préservation du foncier agricole : quelles orientations de rentrée ?

De nombreux chefs d’entreprise s’inquiètent de la perte d’hectares dont ils sont victimes au profit de projets de construction. Préserver l’outil de production de la ferme France, relancer le secteur de la construction, répondre à la pénurie de logement… le foncier non bâti est au cœur des préoccupations nationales en cette période de rentrée (…) © S.L. / saf agr’iDées


Analyse de l’OCDE sur les politiques françaises d’innovation – Focus sur le rôle des partenariats public/privé

En juillet 2014, l’OCDE a publié la version préliminaire d’un document intitulé Examens de l’OCDE des politiques d’innovation – France, réalisé à la demande des autorités françaises. Cette note rassemble les principaux enseignements de ce rapport, que l’on pourra décliner par la suite dans le domaine agricole et de l’agro-industrie (…) @ M-C.H. / saf agr’iDées

SUR LE WEB
« L’Organisation mondiale du Commerce : nouveaux enjeux nouveaux défis »

Pascal Lamy, ancien Directeur Général de l’OMC (2005-2013) revient sur la nouvelle configuration du système commercial international tant du point de vue de ses enjeux que de ses acteurs dans un article publié en juillet 2014 dans la série des Cahiers de « En Temps Réel ». © C.V. / saf agr’iDées

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
80

C’est le pourcentage des consommateurs qui se déclarent intéressés par les produits alimentaires et des ingrédientsplus naturels en France, Espagne, Allemagne, Brésil, Russie, Chine et dans les pays du Moyen-Orient (contre 70% aux États-Unis et au Royaume-Uni). Interrogés sur leurs attentes en matière d’innovations alimentaires, entre 66 et 90 % des consommateurs, selon les pays, se sont également déclarés intéressés par des produits alimentaires qui permettent d’entretenir et renforcer son capital santé. Les Espagnols, les Anglais,les Américains et les Chinois étant les plus enthousiastes sur cette innovation. En 2014, SIAL Innovation a complété l’analyse croisée des comportements et des tendances d’innovation alimentaires initiée en 2012 et réalisée en partenariat avec XTC World Innovation et TNS Sofres. Le Salon professionnel ouvrira ses portes du 19 au 23 octobre à Paris Nord Villepinte. © M-L.H. / saf agr’iDées

LA REVUE
Le numéro 212 de la revue est paru !


Au Sommaire :

Editorial :
La formation, un enjeu fort pour l’avenir

Forum :
Alimentation: conduite imposée ou bonne conduite ?
La «think communication» commence maintenant!
Recherche, développement et innovation: la France mise gros
Méditerranée: agricultures plurielles et enjeux communs
Regard sur…la formation des vétérinaires
Agriculteurs en Afrique du Sud: seuls contre tous…

Dossier :
Formation continue des salariés

Entreprise :
Adama met l’agriculteur au centre de sa vision stratégique
Exploitations laitières européennes: toujours de grandes disparités
Les notaires revalorisent le statut d’entrepreneur individuel
Loi d’avenir pour l’agriculture: les principales mesures
Requiem pour un bon père de famille

Saf agr’iDées :
Paiements pour Services Environnementaux: quel revenu pour le chef d’entrepriseagricole ?
SAF-Club de chartres: à la rencontre d’éleveurs de poulets «cou nu», spécialité de l’Eure-et-Loir
SAF-Club de Châlons-en-Champagne: visite du port céréalier de Metz
Statut juridique des animaux: quelles implications pour des êtres doués de sensibilité ?

Culture :
Biotechnologies blanches: une région se mobilise pour l’avenir


LA VIE DES SAF - CLUBS
SAF-Club de Chartres : Journée découverte le 12 octobre 2012

Le SAF-Club de Chartres propose le 12 octobre 2014 une journée découverte avec les visites:

  • d'une entreprise de négoce et conditionnement de thés de luxe,
  • de la future cité administrative de Chartres et Chartres métropole,
  • et de la Banque de France

Inscription jusqu’au 22 septembre.


EVÉNEMENTs
Fête de l’eau 2014 : l’eau de nos vallées !

13-14 septembre à Plurien (22). Organisée par la Communauté de communes Côte de Penthièvre, cette deuxième édition de la Fête de l’eau a pour objectif de créer un endroit de sensibilisation ludique, festif sur l'environnement et plus particulièrement sur la ressource en eau du territoire.



27ème Festival de la Terre

Le 14 septembre à Coutevroult (77).Organisé par les jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne, ce festival accueille chaque année près de 7000 visiteurs. Destinée et a pour objectif decommuniquer et promouvoir le monde agricoleauprès du grand public, cette fête permet de partager un grand moment dedivertissement et de convivialité.


SPACE 2014

Du 16 au 19 septembre à Rennes (35). 2èmeSalon mondial professionnel dédié aux productions animales, avec plus de 1.200 sociétés inscrites pour cette nouvelle édition. En marge du SPACE, des conférences sont organisées, notamment sur le bien-être animal le 16 septembre.



Université d’été de Nutrition

Du 17 au 19 septembre à Clermont-Ferrand (63). Organisée par l'unité de Nutrition Humaine de l'INRA de Clermont-Ferrand et le Centre de Recherche en Nutrition Humaine (CRNH), trois jours de conférences dont l’objectif est de diffuser les dernières avancées de la science en nutrition et promouvoir une alimentation saine et respectueuse de l'environnement...


Café-débat La compensation écologique : quel enjeu pour les politiques de conservation de la biodiversité ? 

Le 25 septembre à Paris. L’Association Française Interprofessionnelle des Ecologues (Afie) reprend son cycle de café-débat mensuel par ce thème été initialement prévu en juin dernier. 

CONTACT
" saf agr'iDées "

Ont participé à ce numéro : Marie-Cécile HENARD DAMAVE, Carole HERNANDEZ ZAKINE, Marie-Laure HUSTACHE, Gérard LALOI, Sophie LANGE et Christelle VASSEUR.

Pour l’abonnement à notre lettre, veuillez cliquer sur ce lien. En cas de changement d’adresse, merci de vous désabonner de votre adresse actuelle puis de vous abonner à nouveau en précisant votre nouvelle adresse de messagerie électronique.

Pour toute remarque ou suggestion sur le contenu de la lettre, n’hésitez pas à nous faire parvenir votre message.

Contact : saf@saf.asso.fr

Think Tank saf agr’iDées

8, rue d’Athènes

75009 PARIS

Menu 2
  
© 2014 SAF-agriculteurs de France | MENTIONS LEGALES  | PLAN DU SITE
La Revue La Lettre Internet L'Agenda Espace Presse Contacts